Bienvenue sur le site de l'Institut prive du viager


Comment sont effectués nos calculs pour le viager libre

Les calculs de la rente viagère sont relativement simples.

Pour un local d’habitation, nous prendrons pour déterminer la rente viagère l’espérance de vie du ou des vendeurs et un taux d’intérêt se situant en 2013 entre 1.25 et 1.75%. En effet la rente viagère est indexée sur le coût de la vie à la différence d’une mensualité d’un prêt bancaire (sauf si taux d’intérêt variable). C’est pourquoi le taux de rente doit être déterminé avec un taux d’intérêt relativement modeste.

Une ou plusieurs hypothèses quant à l’espérance de vie du ou des vendeurs pourront être retenues.

Important : le taux de la rente viagère devra toujours être supérieur au taux de la rentabilité nette (avant impôt sur le revenu) du bien cédé s’il était loué ou mis en location. A défaut de l’être, la vente en viager pourrait être annulée faute d’aléa. C’est pourquoi vous devrez nous communiquer une estimation du loyer brut (hors charges locatives) et le loyer net d’une estimation des charges du propriétaire. Si ces deux informations vous sont inconnues nous effectuerons une estimation.

 

Nos conseils vous seront nécessaires pour les calculs de la rente, pour la rédaction des actes, pour les règles juridiques et  fiscales.

A titre exemple, vous devez être averti :

  • pour le viager libre, si vous louez le bien, que les rentes versées, à la différence des intérêts d’un prêt immobilier, ne seront jamais déductibles des loyers perçus,
  • que le bien figurera à l’actif de votre ISF, le capital constitutif de la rente viagère versée viendra, lui, en déduction de votre ISF si vous y êtes soumis.