Bienvenue sur le site de l'Institut prive du viager


Que signifie pour l’acquéreur le TRIP ?

Que signifie pour l’acquéreur le TRIP (taux de rendement interne prévisonnel) ?

 Un achat d’un bien occupé par un vendeur sa vie durant ne permet pas à l’acquéreur d’obtenir un revenu annuel ou une revalorisation régulière de l’épargne à la différence de nombreux autres placements.

 L’acquéreur ne recevra aucun loyer pendant la période d’occupation. En revanche il bénéficiera d’une plus value le jour de la disparition du vendeur. Cette plus value rémunérera l’épargne qu’il aura investie tout au long des années. C’est cette plus value globale espérée que nous avons ramenée à l’année, en déterminant un taux de rendement interne prévisionnel ou TRIP annuel. Ce TRIP permettra de comparer une opération viagère à d’autres placements tels qu’un investissement locatif, un contrat d’assurance vie…

En fait le premier calcul que nous vous proposons d’effectuer ne tient compte que des éléments connus ou estimés au jour de la vente. Le taux de rendement annuel réel obtenu par l’acquéreur sera fonction de l’épargne investie, de la durée réelle du placement, de l’évolution de la valeur du bien, des rentes et charges que l’acquéreur aura supportées en réalité : il sera, en conséquence, sensiblement différent de celui déterminé à titre prévisionnel par ces premiers calculs.

Aujourd’hui, les opérations proposées aux acquéreurs doivent, à notre avis, permettre d’escompter, au terme de l’espérance de vie du crédirentier, un taux de rendement interne prévisionnel (TRIP) net se situant en général entre 3,5 et 6% par an de l’épargne qu’ils auront investie.

L’Institut Privé du Viager (IPV) est aujourd’hui le seul en France à effectuer pour le compte des acquéreurs et vendeurs, avec autant de précisions, tous les calculs leur permettant de connaître ce qu’ils peuvent attendre d’une opération viagère.

Si le vendeur et l’acquéreur le souhaitent, ces calculs pourront être soit annexés à l’acte de vente, soit conservés sous la forme d’un acte sous seing privé.

Nous entreprenons actuellement une démarche auprès des médias et des notaires leur préconisant de mentionner au moins un TRIP dans tous les actes. Ainsi pourront être évitées des opérations souvent peu avantageuses pour l’une ou l’autre des parties et d’éventuels conflits.

Attention ces TRIP ne concernent que l’acquéreur mais pas le vendeur.

Nous recommandons aux acquéreurs d’exiger de leur intermédiaire plusieurs calculs du bouquet, de la rente prenant en compte divers TRIP et diverses espérances de vie. S’il ne peut pas effectuer ces calculs, IPV pourra leur fournir cette prestation.